- Grec depuis 1941 -

Yorgio

- Orestis -

Xalkida, le jour avant notre rencontre, je reçois un appel d’Orestis.

Il s’excuse, bafouille et enfin me demande de repousser notre entrevue, car il doit s’occuper de ses abeilles : il avait plu dans le  Péloponnèse et devait faire le trajet depuis le nord de l'île d'Eubée pour aller déplacer ses abeilles. Ce dévouement m'a tout de suite plu.

C’est quand nous avons pu enfin nous rencontrer que mon pressentiment était juste : c’est un passionné.

De nature calme, son œil s’enflamme quand il parle d’abeilles et flore grecque. Ancien commercial de tourisme, il s’est reconverti à l’apiculture par passion. Au fil des années, une sorte de relation mystique s'est installée entre lui et ses abeilles. 

Originaire de l'île d'Eubée, il voyage jusqu'au sud du Péloponnèse (on est sur un trajet Paris-Nantes ou Paris-Metz) dans une soirée pour que ses abeilles butinent dans les meilleures conditions.

Fasciné par notre entrevue, je profite d'une escale dans le Péloponnèse pour le rejoindre. Accompagné de deux de ses amis apiculteurs (en photo - Orestis à gauche), on passe la journée au milieu des ruches. Mémorable, entre deux discussions sur le miel et les abeilles (on t'oublie pas AB1), les sujets furent autant philosophiques qu'éthiques que culturel - sujet : l'influence de Zorba - vous avez quatre heures.  

Ce qui m'a marqué, c'est le respect avec lequel Orestis traite ses abeilles, de son attention au détail et de sa passion pour cet art séculaire qu'est l'apiculture nomade. Cela résulte dans une production de miel à forte valeur nutritive, sans aucun ajout d’arôme.

Le cahier des charges est stricte depuis la récolte jusqu'à la mise en pot pour s'assurer de la qualité : extraction par centrifugeuse, filtre mécanique et non chauffé. 

Produits disponibles : 

Miel de pin 300g, caractéristique des pays méditerranéens

 Miel d'anis et fenouil 300g.